Centre Bouddhique International

Le Bourget - France

Revue 2020

 Samadhi Bouddha Statue - Anuradhapura - Sri Lanka  IV-Ve Siècle

#9 - RIEN EN EXCÉDENT 

 

 

     Finalement, vous pouvez vérifier par vous-même si c'est beaucoup de choses ou pas, s'il y a quelque chose en excédent ou pas. Nous étudions au début dukkha elle-même et la cause de l'apparition de dukkha.
 
     Puis nous étudions les fondements à partir desquels dukkha se manifeste: le corps et vedana. Nous poursuivons notre étude en examinant la chose qui expérimente que ce soit dukkha ou bien l'absence de dukkha, nommément citta. Finalement, nous étudions le Dhamma - la Vérité de toutes choses – de sorte que citta connaît, connaît, connaît, à tel point qu'il ne s'attache à rien. Connaissons le lâcher-prise.

     Il y a beaucoup de choses à faire. Pour y arriver notre pratique doit être complète. Ainsi, il existe 16 étapes. Mais tandis que j'en parle et que je vous les explique, elles ne semblent pas excessives ou en excédent.
     
Vraiment, il existe tellement de sujets à étudier et à connaître que le fait d'avoir seulement 16 étapes à franchir n'est pas excessif du tout. Certaines personnes diraient que c'est trop, qu'elles ne veulent pas les étudier et les pratiquer.
 
     Si elles ne pensent pas que cela peut les aider, bien, qu'elles fassent alors ce qui leur convient. Quiconque ne souhaite pas étudier et s'entraîner dans les 16 étapes complètes peut suivre une pratique condensée telle qu'elle a été expliquée précédemment. C'est déjà suffisant pour tirer un certain bénéfice des enseignements bouddhiques grâce à la technique de  samadhi-bhavana.

 

 

                                                                                                                 ***